Vos questions sont entre de bonnes mains

Réglage carburateur tronçonneuse

Partager
Envoyer par email

Le carburateur et ses réglages, l'alimentation du moteur de la tronçonneuse.

La carburation d'un moteur thermique consiste à fabriquer un mélange détonnant capable d'exploser dans la chambre de combustion. Ce mélange se fait à partir de l'air et du carburant grâce au carburateur.

Le principe du carburateur

Le carburateur fonctionne sous un principe simple : un gicleur disperse du carburant dans l'air aspiré par la dépression du moteur, c'est la fabrication du mélange détonnant.

Deux vis de réglage permettent de doser la quantité de carburant à disperser dans l'air, à bas régime L (Low) et H (High) : ce sont les vis de richesse.

Le volume d'air aspiré dépend de l'ouverture plus ou moins grande d'un volet de gaz qui va déterminer le régime du moteur :

  • Plus le volet est ouvert et davantage de mélange pénètre dans le moteur et celui-ci accélère, quand le volet se referme, le moteur ralentit.
  • L'ouverture du volet au ralenti moteur se règle grâce à la vis de butée d'accélérateur ou vis de ralenti.

La spécificité du carburateur de la tronçonneuse est de pouvoir fonctionner dans toutes les positions, c'est pourquoi le carburateur employé est un carburateur à membrane ou à compensateur.

La membrane est une pièce en caoutchouc qui maintient la pression de carburant dans le carburateur afin d'éviter tout désamorçage.

Une pompette à carburant en forme de bulle en plastique souple transparent sert à mettre le carburateur à membrane en pression avant le lancement de la machine.

Important : ne pas confondre le mélange deux temps utilisé comme carburant et le mélange air + carburant fabriqué par le carburateur.

Une tronçonneuse qui tourne mal peut avoir un mauvais réglage de carburateur qu'il est possible de diagnostiquer en observant l'état de la bougie.

L'air admis par le carburateur est dépoussiéré grâce au filtre à air avant d'arriver au carburateur, avant d'entamer tout réglage il faut s'assurer qu'il est propre ou récent.

Les réglages du carburateur de tronçonneuse

Les réglages de carburateur sont une opération relativement délicate mais assez simple à effectuer en respectant la méthode préconisée par le constructeur. En règle générale, on part de la position neutre où les deux vis de richesse H et L sont mises à zéro c'est à dire serrées sans blocage.

  • Début : moteur arrêté, les deux vis H et L étaient serrées, il faut les dévisser d'un tour.
  • Réglage de la reprise, démarrer le moteur et observer son comportement :
  • Le moteur cale sans avoir accéléré signifie qu'il s'étouffe en raison du manque de carburant dans le mélange air+carburant, le mélange est trop pauvre, il faut dévisser davantage la vis L pour l'enrichir.
  • Le moteur accélère mais cale signifie qu'il se noie en raison d'un excès de carburant dans le mélange air+carburant, le mélange est trop riche, il faut revisser la vis L pour l'appauvrir.
  • Réglage du régime moteur, le moteur tourne et doit prendre ses tours et conserver le ralenti :
  • Réglage régime : maintenu accéléré, le moteur doit atteindre son régime maximal sans toutefois s'emballer en agissant sur la vis H.
  • Réglage ralenti : Une vis de butée du papillon des gaz permet de régler l'ouverture de celui-ci afin que le moteur tourne au ralenti. Le régime moteur doit être suffisamment haut pour se maintenir au ralenti et suffisamment bas pour ne pas entraîner la chaîne.

Si aucun réglage n'est possible, il se peut que la membrane soit perforée et ne permette pas de maintenir le carburant sous pression ou que les pointeaux (vis H et L) soient usés.


Pour aller plus loin

Réparation tronçonneuse

Une tronçonneuse en panne juste au moment où on en a besoin, c'est malheureusement un classique. Mais de quelle panne s'agit-il ? Sur quel type de tronçonneuse ? Ce sont les premières interrogations à faire avant toute ébauche du diagnostic, qui détermine [...]

Bougie tronçonneuse

La tronçonneuse thermique est une tronçonneuse équipée d'un moteur à explosion, que ce soit en cycle à 2 temps ou à 4 temps. Pour tout moteur à explosion, la bougie est une pièce maîtresse puisque c'est de la bougie que sera émise l'étincelle créant l'ex [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean desroches

plomberie chauffage toutes énergies | grand lyon | elyotherm

Expert

lionel beaufils

expertises dans le domaine de la construction | sas europ invespar group france

Expert

jackÿ rbt

retraité technicien de l'aéronautique | "banzaï"

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.